Bien préparer sa chaudière pour l’hiver

Les feuilles d’automne inondent les rues depuis quelque temps, un phénomène annonciateur d’un hiver imminent. Après la forte chaleur des grandes vacances, le vent automnal nous apporte son lot de fraîcheur et d’humidité. D’ici le mois de novembre, la saison froide va arriver. Autant se préparer à l’avance pour passer bien les fêtes de fin d’année au chaud.

Vous êtes nombreux à déjà allumer votre chaudière à la maison au détriment du climatiseur. Pour que cette opération se déroule sans accroc, une série de vérifications s’impose.

Vérifier que la chaudière fonctionne bien

Dès maintenant, faites le test pour voir si votre chaudière fonctionne toujours depuis le temps qu’elle n’a pas servi. C’est pour vous éviter d’avoir de mauvaises surprises au début de l’hiver, si jamais elle ne redémarre plus. Mettez-la en route pendant une bonne vingtaine de minutes et vérifiez que les radiateurs se réchauffent correctement. Dans le cas échéant, c’est que votre chaudière a besoin d’être purgée, car de l’air s’est accumulé dans le radiateur prenant la place de l’eau.

La minuterie

Testez ensuite la minuterie du thermostat. Vérifiez que la chaudière démarre et s’arrête bien aux horaires programmés. Il faut aussi qu’elle soit à la bonne heure, c’est-à-dire, à l’heure d’hiver si le changement ne s’effectue pas de façon automatique. Si vous disposez d’un thermostat sans fil, vérifiez que les piles ne sont pas déchargées.

La pression du circuit

Toujours dans la phase de vérification, portez votre attention sur le circuit de chauffage. Avec l’été, la pression peut diminuer. La normale est de 1 bar en moyenne. Dans le cas d’une pression trop faible, ouvrez le robinet d’eau afin d’augmenter la pression du circuit de chauffage tout en surveillant le nanomètre pour le robinet, une fois la pression idéale atteinte.

Le niveau de fioul

Le niveau de fioul dans la cuve doit être suffisant pour affronter le froid hivernal. S’il n’y en a pas assez, c’est le moment de passer commande. De quoi éviter la précipitation de dernière minute, sans parler de l’augmentation des prix généralement constatée à l’approche de l’hiver.

La cuve

La cuve étant conçue en métal est une matière sensible à la corrosion. Inspectez visuellement son état. Si besoin, faites appel à un professionnel qui saura déterminer si la cuve à fioul a besoin d’être remplacée ou pas.

Entretenir la chaudière

Pensez à l’entretien de la chaudière. Si le dernier date de plus d’un an, c’est le moment ou jamais de contacter un professionnel qualifié tant qu’il n’est pas débordé par les interventions liées au redémarrage des chaudières des autres foyers.

Bien isoler la tuyauterie du chauffage

Une bonne isolation est nécessaire pour les tuyaux de chauffage qui parcourent les endroits non chauffés de votre habitat, notamment les caves, les combles et le grenier pour éviter les déperditions de chaleur. C’est un bon moyen d’économiser l’énergie tout en stoppant le gel formé par le grand froid.

Une fois que tout est correct, vous pouvez accueillir l’hiver sans crainte et bénéficier, par conséquent, d’une température plus confortable en vue de la saison froide.

Publier un commentaire

Your email address will not be published.